Message du président

YvesRousseau_pres

Dès la toute première édition de notre Infolettre, nous avons abordé toute la question stratégique de l’entretien préventif des systèmes de ventilation et de climatisation, dans une perspective de santé individuelle, et de santé publique du même coup. Or, la conjoncture difficile de la «légionellose» dans la ville de Québec, ces derniers temps, nous donne dramatiquement raison. 13 morts, et 180 cas de personnes infectées, de toute évidence, par cette pernicieuse bactérie : le triste bilan démontre jusqu’à quel point, l’entretien préventif, et non strictement curatif, des systèmes prend des proportions telles que le nettoyage et la purge des systèmes devraient faire l’objet d’une réglementation assortie d’une obligation légale d’agir, non seulement dans les immeubles de propriété privée mais aussi, à raison de plus, dans les immeubles publics ; et ce, au nom de la santé, et de la sécurité de l’ensemble des citoyens.

Loin de moi l’intention de faire de la démagogie avec cette situation tragique, mais, il faut convenir qu’une intervention énergique de l’État s’impose, au risque de voir ce type de problèmes de santé publique décupler au fil des prochaines années, non seulement à Québec, mais, dans toutes les grandes villes et agglomérations urbaines d’importance.

Bien souvent bénigne, la légionellose peut toutefois causer une grave pneumonie (1% des personnes infectées). C'est ce que l'on appelle la maladie du légionnaire, auquel est associé un taux de mortalité de 15 à 20 %. Une statistique qui se reflète tristement dans les 13 décès enregistrés jusqu'à aujourd'hui, en 2012.

Un programme d'inspection de toutes les tours de refroidissement ciblées a été mis en place. À ce jour les 127 tours des 68 bâtiments ont toutes été inspectées, nettoyées et désinfectées. On ne le dira jamais assez : l’entretien préventif, c’est la clé !

Bien que les autorités aient t identifié la source de l’épidémie, dans un complexe appelé Place Jacques- Cartier, nous osons espérer que ce qui s’est apparenté à une épidémie, à Québec, pourra être contenu, pour ainsi dire endigué le plus rapidement possible, sans risque de récidive.

Yves Rousseau

Président

 
realisation leed

Plusieurs des immeubles qui portent la signature Ventilex peuvent se targuer d’être conformes aux normes de construction «LEED» en raison du fait que l’entreprise a systématiquement intégré dans ses processus et techniques de production les critères reconnus des normes «LEED».

En savoir plus sur nos réalisations LEED ...
 

contactez-nousdès maintenant